Le monde va cahinchaos

Je balise ,tu balises, ils balisent en chemin

ici, un petit film qui veut pas dire grand chose, et qui l’assume.

aff prophète

———-

RADIO

PPHQLB à la Maison Blanche

Adieu, Marianne..

default

———-

 LOUEZ LE PROPHÈTE

(pas cher)

P1110024 ———-

Dernière balise

 Un spectacle libertaire qui aurait pu être une conférence gesticulée, mais qui a viré illico en un one man show froid acide.

Plus qu’une plaidoirie, c’est un cri : « Pourquoi moi putain ? »,le déroulé des circonstances exténuantes qui m’ont amené.

———-

On m’a dit:

« pro-fesses Pro-fêtes »

mon cul ouais,

si vous croyez qui j’y suis à la fête en ce moment, que c’est la fin des haricots.

———-

 Des fois je dit « on », des fois je dit « il », quand je parle de la petite voix de dedans ma tête.

« Il », comme, il fait beau, il pleut, il mouille, c’est la fête des andouilles dans ce beau pays de France.                       

« Il », comme, il y a de l’orage dans l’air!

———-


Enregistrement sonore

Au bar l’Esquile à Toulouse

« Où le prophète des toilettes se rend à la coop 21 en passant par le ministère de l’intérieur »

1ère partie

https://www.youtube.com/watch?v=1keRUdZOX_o

Cette chronique de l’émission PPHQLB est suivie d’un chouette morceau du groupe

Jules Nectar,  et de la chronique  du philosophe  Baruch d’Espignolade